/ / 10 bonnes raisons d’aller aux Nuits Polaires 2016

10 bonnes raisons d’aller aux Nuits Polaires 2016

10 février 2016 | par Émilie Sirois

  • partager

Trouver une bonne raison d’aller aux Nuits Polaires 2016 : un jeu d’enfant! En voici 10 pour vous convaincre de participer à la 10e édition de cette fête familiale qui ravira petits et grands. Alors, rendez-vous au parc Champlain du 19 au 21 février. Préparez votre tuque, vos mitaines, vos bas de laine et votre bonne humeur, parce qu’à Trois-Rivières, le mercure sous zéro ne nous empêche pas de garder le tempo! 
 
 
1. Des activités gratuites 
Toutes les activités sont gratuites! Envie de bouger? D’écouter de la bonne musique? C’est aux Nuits Polaires que ça se passe!
 
2. La Guerre des Tuques
 
Participez en grand nombre aux activités animées par la Guerre des Tuques! Il y aura des activités à la pelle pour plonger dans cet univers glacé : lancers de fausses balles de neige, création d’anges de neige, construction de rempart de fort et bien plus encore. C’est l’occasion de retrouver votre cœur d’enfant!
 
3. De la musique pour tous
De la musique, il y en a pour tous en soirée, mais c’est le spectacle du samedi soir qui volera la vedette alors que Jonathan Painchaud foulera les planches! Rendez-vous pour la plus grande bataille de fausses boules de neige qui commencera aux premières notes de « Hero », chanson thème de La Guerre des Tuques!
 
Parmi les autres artistes qui réchaufferont l’ambiance, comptez sur Éric Masson, Sylvain de Carufel, Dave Roussy et DJ Danick Bastien. Et pour ceux qui voudraient prendre un petit verre sans manquer le spectacle, les terrasses extérieures de plusieurs restos de la rue des Forges seront ouvertes.
 
4. Des feux d'artifice en plein hiver
 
Des feux d’artifice en plein hiver, c’est toujours un spectacle inoubliable. Et aux Nuits Polaires, ça fait partie de la tradition. Rendez-vous le samedi 20 février à 19 h au Parc Portuaire pour une 10e édition qui promet d’être mémorable!
 
5. Des délices pour les gourmands
Vous avez le bec sucré?  Il y aura des queues de castor et autres grignotines. Et pour ceux qui voudraient se réchauffer, Banh Thai sera sur place avec ses délicieuses soupes. Un seul mot : miam!
 
6. Tout pour amuser les petits...
 
Les mascottes seront aux rendez-vous pour amuser les petits, sans compter des modules gonflables, un carrousel de poneys et les performances clownesques de Patty Queen et M. Gazon en journée.
 
7. ... et les plus grands
Les plus grands ne seront pas en reste avec des karts à pédales sur circuit fermé, des fat-bikes, les laser tags de l'Aventurier Paintball et une démonstration de motoneiges. Petit plus : un concours où vous pourriez remporter une journée d’essai en Spyder. Qu’attendez-vous?
 
8. Des sculpteurs de glace en direct
 
Tout au cours du festival, des sculpteurs de glace créeront des œuvres en direct pour épater la galerie. Venez les admirer en plein travail.
 
9. Les obstacles de la course Fire Race
La course Fire Race vous donne un avant-goût de son parcours à obstacles avec quelques modules à essayer en famille! Et pour ceux qui voudraient dépasser leurs limites, la course a lieu le 5 mars prochain. Avec un parcours pour les plus petits et un autre pour les plus grands, chacun pourra repousser ses limites. Peu importe votre forme physique, le but reste de s’amuser. Alors, prêt à relever le défi?
 
10. Le Défi course à pied polaire
 
Cette année, le Défi course à pied polaire est au profit de Centraide Mauricie, une cause qui donne envie de participer à cette course de 2,5, 5 ou 10 km au centre-ville de Trois-Rivières. L’inscription se fait sur le site des Nuits Polaires ou sur place jusqu’à 30 minutes avant la course maximum. Vous aurez alors un dossard numéroté, un ravitaillement en eau, une puce au soulier pour connaître votre temps et même une consommation au Café Frida après la course! Le premier départ est donné à 13 h, mais on vous donne rendez-vous dès 11 h 45 au Café Frida. À vos marques, prêt?
 
Alors, quelle est votre raison d’aller aux Nuits Polaires 2016 de Trois-Rivières?
 

Vous avez aimé cet article?

  • imprimer
  • partager