Blogue

accueil Blogue 5 bonnes raisons de vivre Juste une p’tite nuite à Trois-Rivières

5 bonnes raisons de vivre Juste une p’tite nuite à Trois-Rivières

24 juillet 2018 | par Émilie Sirois

Pour Juste une p’tite nuite, joignez-vous à la bande d’amis bigarrés pour un party de ruelle digne de ce nom! Parce qu’avec Les Colocs, le quatrième opus Hommage du Cirque du Soleil en vaut le détour. Vous hésitez encore à joindre le party? J’ai cinq bonnes raisons d’acheter vos billets maintenant!

Juste une p’tite nuite à Trois-Rivières
Photo: Marie-Andrée Lemire Photographe

Pour Les Colocs
Cirque du Soleil
Photo: Marie-Andrée Lemire Photographe 

Groupe mythique québécois, Les Colocs réussiront à vous faire vibrer encore et encore avec leurs classiques intemporels. Et vous les reconnaîtrez sans peine grâce au travail exceptionnel de Jean-Phi Goncalves sur les trames originales du groupe. Il a su les magnifier sans en dénaturer l’essence. Bref, que les chansons soient plus courtes, plus longues ou même plus rythmées, vous pourrez les fredonner à votre guise puisqu’on les connaît tous sur le bout des doigts!

Pour la voix de Dédé
Dédé Fortin
Photo: Marie-Andrée Lemire Photographe 

Les Colocs sans leur général de cœur, ce ne serait pas pareil. Heureusement, c’est la voix d’André « Dédé » Fortin qui résonne haut et fort d’un bout à l’autre de l’amphithéâtre. Et c’est ce qui donne un ton si juste à ce spectacle hommage. Résultat : la voix puissante d’un artiste qu’on aime toujours autant!

Pour l’intensité des numéros de cirque
Hommage du Cirque du Soleil
Photo: Marie-Andrée Lemire Photographe 

Attention! Vous ferez la fête la larme à l’œil parce qu’on passe de la joie à la mélancolie d’un numéro à l’autre, reflétant ainsi toute la profondeur et la détresse d’André Fortin. Un duo main à main de deux amis sur Tassez-vous de d’là. Un solo aérien d’un homme cherchant à retrouver la lumière sur Le répondeur. Deux amants se déployant avec grâce et finesse dans les airs pour mieux se laisser sur Juste une p’tite nuite. Julie qui se surpasse dans un numéro de corde à danser en feu. Mais mon coup de cœur, c’est le numéro final : les artistes se lancent dans les étoiles, telle La comète. Chaque acrobatie participe à la magie de la soirée. Un véritable plaisir pour les yeux et le cœur!

Pour l’univers éclaté
Les Colocs
Photo: Marie-Andrée Lemire Photographe 

Voitures abandonnées, poubelles couvertes de graffitis, structures métalliques, portes délabrées, c’est dans des allures de ruelles urbaines que les artistes font la fête. Chaque élément a sa raison d’être : servir de percussions. Parce que le rythme passe par les pieds, par le corps, par le décor! Ajoutez-y des artistes au look rock-urbain, un éclairage somme toute dénudé et la musique – ah, la musique! – et vous avez tout ce qu’il faut pour vivre l’univers éclaté des Colocs!

Pour l’Amphithéâtre Cogeco
Amphithéâtre Cogeco Trois-Rivières
Photo : La boîte ronde

Incontournable culturel, l’Amphithéâtre Cogeco à lui seul vaut le coup d’œil : son toit d’un rouge vibrant, sa vue magnifique sur la rivière Saint-Maurice et le fleuve Saint-Laurent, ses lettres géantes de Trois-Rivières. Nouveauté cette année : l’Espace Marmen, parfait pour un encas et un verre avant comme après le spectacle. Bref, laissez traîner vos yeux pour vous repaître de la beauté du paysage. Parce que tout ça participe à la magie de la soirée!

Et il y aurait tellement d’autres raisons. Mais il faut voir Juste une p’tite nuite pour les apprécier à leur juste valeur. Ça tombe bien, il reste des billets juste ici! ;)

Partagez cette page