/ / Envie d'essayer le bateau-dragon ?

Envie d'essayer le bateau-dragon ?

31 juillet 2015 | par Émilie Sirois

  • partager

 
À Trois-Rivières, les adeptes de bateau-dragon se réunissent quatre soirs par semaine sur les berges de Maïkan Aventure. Et ils sont nombreux! Les rameurs descendent à peine de l’embarcation qu’ils sont remplacés par les membres d’une autre équipe. Mais qu’est-ce qui pousse ces gens à venir s’entraîner beau temps mauvais temps? Découvrez tous les attraits du bateau-dragon, un sport qui a le vent dans les voiles!
   
Le bateau-dragon, c'est quoi?
 
Plus qu’un nom, le bateau-dragon, c’est aussi une longue embarcation qui accueille 20 rameurs. À l’arrière, le barreur donne la direction tandis qu’à l’avant, le « drummer » impose le rythme en usant du tambour ou de sa voix. Le but du bateau-dragon? Aller toujours plus vite! Parce que cette embarcation hydrodynamique a la capacité de prendre rapidement de la vitesse sous les coups de pagaies puissants et synchrones des rameurs. Les distances à parcourir en compétition sont courtes : 100 mètres, 200 mètres, 500 mètres, et parfois même un kilomètre! À chaque course, les équipes tentent de se qualifier pour la ronde suivante, toujours dans la bonne humeur et avec le sourire.
 
Un sport pour tous les types de sportifs
 
 
Eh oui! Le bateau-dragon s’adresse tant aux sportifs aguerris qu’aux débutants. Ainsi, peu importe votre condition physique ou votre âge, vous pouvez le pratiquer. Jeunes et moins jeunes sont invités à venir se dépasser lors des entraînements et compétitions, et ils sont plusieurs à répondre à l’appel! Ils ont généralement entre 20 ans et 60 ans, parfois même plus! Sportif assidu ou coureur du dimanche, n’hésitez pas à tenter l’aventure du bateau-dragon!
 
Un sport abordable
Contrairement à bien des sports, le bateau-dragon est un sport abordable. Pour l’équipement, tout est fourni par 3R Dragon : bateau-dragon, pagaie, flotte, site d’entraînement, entraîneur. En somme, vous vous présentez avec des vêtements et des souliers confortables que vous êtes prêts à mouiller. C’est tout ce qu’il vous faut pour pagayer!
 
Quant au coût de la saison de bateau-dragon, il comprend quand même 1 heure d’entraînement sur l’eau par semaine et les journées de compétition. Ajoutons que la saison débute au mois de mai pour se terminer en septembre, soit près de 5 mois! Avec tout ça, le bateau-dragon reste un sport tout à fait accessible à la plupart des bourses!
 
Un sport d'équipe
 
Le bateau-dragon, c’est avant tout un sport d’équipe! Du début à la fin, tous les rameurs pagaient ensemble dans la poursuite d’un seul et même but : parcourir la distance le plus vite possible. Pour y arriver, chacun doit pagayer au même rythme que les autres en donnant son maximum. Au final, peu importe le résultat, c’est l’équipe entière qui gagne ou qui perd.
 
Cet esprit d’équipe se manifeste de plusieurs façons. Parfois pendant les entraînements, toujours pendant les compétitions, les cris d’équipe résonnent haut et fort. Impossible d’ignorer la force de cet appel! Et il y a aussi ce moment particulier, au moment de descendre du bateau. Un à un, chaque pagayeur tape dans la main de l’autre pour le féliciter du bel entraînement. Remerciements, félicitations, encouragement, cette tape dans les mains avec le sourire joue pour beaucoup dans l’esprit d’équipe du bateau-dragon.
 
Un sport pour se dépasser personnellement
Étrangement, le bateau-dragon est un sport d’équipe où chaque rameur est amené à se dépasser personnellement. Certes, il rame avec l’équipe, mais il est en même temps confronté à sa propre technique, sa propre force, sa propre endurance. Il doit se concentrer sur lui-même, son mouvement, sa vitesse par rapport à la pagaie juste devant la sienne. Bref, ce sport d’équipe a aussi un côté individuel pour ceux qui cherchent un défi à relever. Mais pour le comprendre, rien de mieux que l’essayer!
 
Un sport dans un cadre à faire rêver
 
Le bateau-dragon possède cette particularité de s’exercer dans un cadre à faire rêver. Un tour sur les berges du site de Maïkan Aventure vous convaincra : une eau tantôt calme, tantôt agitée, les arbres qui nous entourent, le vent dans leurs feuilles, les bruits de la nature. Même les voitures aperçues au loin ne peuvent troubler le moment. Pour profiter de l’été, le bateau-dragon est donc tout indiqué! Bon, il y a bien les jours de pluie, de froid et de vent (les pratiques de bateau-dragon sont annulées seulement en cas d’orage), mais il reste toujours le plaisir de partager un moment en bonne compagnie, de respirer et bouger au même rythme que ses coéquipiers, de sentir le mouvement des pagaies qui entrent et sortent de l’eau en parfaite synchronisation. Les désagréments de la nature sont vite oubliés dans ces moments-là. Et le paysage reste à couper le souffle…
 
Envie d'essayer le bateau-dragon?
 
Pour essayer le bateau-dragon, n’hésitez pas à communiquer avec Sébastien Vachon de 3R Dragon. Après tout, il manque souvent des rameurs. À droite ou à gauche, vous aurez sûrement une place. C’est l’occasion d’en profiter!
 
Bref, si vous êtes à la recherche d’un nouveau sport qui a le vent dans les voiles, laissez-vous tenter par le bateau-dragon!
 
Un merci tout spécial aux PiraTES qui m’ont accueillie avec le sourire, m’ont communiqué leur passion, m’ont démontré la force, l’endurance et le plaisir dont elles faisaient preuve durant leur pratique. À la fin de l’entraînement, j’ai pu leur taper dans les mains. Je l’ai dit à ce moment-là et je le répète : « Vous êtes impressionnantes à voir aller. Vous voir faire partie d’un tout comme ça, c’est magnifique. Chapeau, les filles! »
 

Vous avez aimé cet article?

  • imprimer
  • partager